vendredi 25 mars 2011

La Forge aux Démiurges : compte rendu 3.

Comme promis, je continue avec le dernier compte rendu du jury sur La Forge. Celui 'd'Olivier Caïra.

ça me fait très plaisir d'avoir été lu par lui. Ne restera que la synthèse écrite par Nonène, à venir bientôt.

Voici le compte-rendu de M.Caïra.

DEMIURGES EN HERBE

La Forge

Auteur du compte rendu :
Olivier Caïra

  1. Richesse et détails de l’univers de jeu, qualité du scénario
Univers très original, marqué par un mélange inédit d’influences. La description de la Forge est intéressante, celle d’Asile beaucoup plus décevante : le mélange architectural ne suffit pas à donner des idées de jeu. Il faudrait se représenter un peu mieux le quotidien de ces Egarés : les Reliques créent nécessairement une petite économie, donc une certaine organisation de la vie et des métiers…
Le scénario est en effet dirigiste, comme l’auteur le précise. On est clairement dans la quête initiatique. Le problème, si l’on souhaite jouer en campagne, est de savoir si la Forge offre d’autres types d’aventures que le cheminement de symboles en simulacres.

  1. Qualité du système de jeu
Le système paraît assez basique par rapport à la variété des créatures et des situations proposées dans le jeu. Cela signifie que le MJ devra souvent improviser.

  1. Qualité de la rédaction
Pas de problème, hormis quelques fautes mineures et un usage parfois incongru du vocabulaire de l’informatique.

  1. Présentation générale, clarté de l’ensemble
Document agréable, même si l’abondance des termes nouveaux rend les premières pages assez opaques.

  1. Ce que j’ai vraiment aimé dans ce jeu
L’explication du monde par un jeu d’hypothèse laissé à l’appréciation du MJ, ce qui rappelle Patient 13, excellent jeu sur un thème proche.
Le système des Reliques, chaque objet devenant un mystère à élucider. L’usage original de la mythologie égyptienne, même si son lien avec les objets peut surprendre.

  1. Ce que je n’ai pas aimé
L’aspect excessivement symbolique de l’ensemble, où tout est chargé de métaphores à interpréter. L’univers offre si peu de prises aux joueurs qu’on imagine mal y jouer en campagne. Tout est laissé à l’appréciation du MJ (les portes, les simulacres), ce qui peut lasser rapidement les joueurs.

  1. Mon conseil pour améliorer ce jeu
Présenter la société d’Asile dans toute sa richesse. S’il y a plusieurs hypothèses, cela implique des groupes, des religions, éventuellement des disputes au sein des communautés humaines.
Créer davantage d’enjeux et d’interconnexions entre Asile et la Forge : n’y a-t-il pas des humains qui tentent de vendre le passage aux Exarques, ou de remettre en cause la paix de la ville ? d’autres ont-ils une volonté de pacifier la Forge et de s’organiser contre les créatures ?



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire