mardi 24 mars 2009

Blue Bombyx Bar : un bar pour imputrescibles.

Un plan du bar est disponible en cliquant sur l'image ci-dessus...

Le Blue Bombyx
est un bar relativement surprenant. Situé dans une petite ruelle habituellement peu fréquentée, il se trouve tout de même dans le Loop et n'est donc pas excentré du centre de Chicago. Sa devanture ne paye pas de mine, elle est faite de briques, ne comporte qu'une modeste porte d'acier pour entrée et n'a qu'une unique fenêtre, étroite, teintée et généralement assez sale. Seul son enseigne indique qu'il s'agit véritablement d'un bar.

L'intérieur est pourtant tout autre. Le Blue Bombyx se répartit sur deux niveaux, le premier au rez-de-chaussée et le second au sous-sol. L'étage est réservé à l'appartement des gérants. Les deux salles ont des ambiances bien différentes... On entre dans la première salle immédiatement après avoir franchi le seuil et un petit vestibule gardé par un videur chargé de faire le tri lorsque le bar se remplit trop. Cette salle est assez rustique, les murs sont faits de briques terre de sienne et le plafond se couvre de vieilles poutres de bois qu'on a laissé apparentes, un petit bar se trouve derrière quelques tables éparses sur le côté droit. Le côté gauche est entièrement consacré à 4 tables de billard et à 8 autres petites tables généralement occupées par des joueurs de poker. On trouve également un vieux jeu de fléchettes sur le mur tout à fait à gauche. L'ambiance générale rappelle les pubs du vieux continent, la bière en moins. En effet, aucun alcool n'est servi à cet étage et on y déguste uniquement des cocktails non-alcoolisés. Au centre, contre le mur qui fait face au petit vestibule permettant d'entrer dans le Bombyx, se trouve un vieux piano droit qui accueille parfois une petite formation de blues. Un pianiste attitré est cependant présent la plupart du temps.. Cette salle est ouverte en permanence, le jour comme le soir et jusqu'à une heure particulièrement avancée... Le Bombyx a pour réputation d'être toujours ouvert, ce qui n'est pas tout à fait exact puisqu'il ferme cinq heures par jour de 5 heures à 10 heures.

On accède à la salle du sous-sol par un petit escalier en colimaçon prêt du bar du haut, et uniquement une fois que la nuit est tombée. Le changement d'ambiance se fait dès la descente de l'escalier : à mi-parcours, les murs se recouvrent de velours rouge et de quelques photos représentant de grands artistes ayant fréquentés ou s'étant produits au « triple B ». L'escalier débouche sur une salle aussi grande que celle du dessus mais à l'atmosphère très différente. Un immense bar court tout le long du côté gauche, s'interrompant juste avant une petite estrade de bois surmontée d'un rideau rococo du même velours rouge que celui de l'escalier et des murs. Derrière le bar court une série d'étagères contenant le nécessaire du barman : verres et bouteilles essentiellement. Mais ce miroir surprend bien moins que ceux qui recouvrent l'intégralité du plafond, conférant à la salle de surprenant effets de profondeur. D'autant que cet ensemble de glaces ne cesse de refléter la moindre lumière diffusée dans la salle, rendant le curieusement étincelant. Derrière le rideau rouge se trouve une petite scène sur laquelle chanteurs et musiciens locaux se produisent le soir venu devant le parterre de tables rondes qui occupent le reste de la salle. Les murs conservent pour leur part le même style de décoration amorcé dans l'escalier : velours rouge et photographies.


Le personnel du Blue Bombyx Bar :

-Le gérant du bar est en fait une gérante Miss Gilmour mais elle envoie généralement son bras-droit pour régler toutes les questions qui surgissent quant à la gestion du bar, ce qui fait que peu de personnes savent que c'est elle qui dirige en réalité le Blue Bombyx. Beaucoup ignorent même jusqu'à son existence. Nelly Gilmour est une métis approchant la quarantaine qui a su rester relativement jolie. Elle a hérité du bar de son père et l'a rebaptisé. De crainte que ses origines noires -et vaudou- lui portent préjudices lors de certaines transactions, elle a engagé un homme de paille blanc qu'elle manipule allègrement grâce à l'héritage occulte que lui a laissé sa mère. Nelly passe le plus clair de son temps en coulisses, derrière la scène de la salle du bas du Blue bombyx où elle s'est aménagée un petit bureau confortable. Le reste du temps, elle se fait passer pour une habituée auprès des autres clients ou se repose dans ses appartements, situés au dessus du Bombyx, et occupant l'intégralité du premier étage si l'on omet les quelques chambres de bonnes qu'elle permet à Robert de concéder à ses employés tant qu'ils travaillent pour elle. Miss Gilmour s'est volontairement contaminée à la Trioxyne afin de s'assurer une deuxième chance en cas d'accident car elle a très peur de mourir et en est virtuellement obsédée depuis celle de sa mère -alors qu'elle était encore adolescente- puis celle de son père, abattu par un rival. Pour le moment cependant, elle est bien vivante et demeure simplement en phase 1. Nelly accepte dans son établissement les zombies de début de phase 2 tant qu'ils restent « présentables » et ne risquent pas de faire fuir le client. Elle a ordonné à Kurt -par l'intermédiaire de Robert Wylie- d'éliminer discrètement les anciens habitués qui ne comprendraient plus d'eux-mêmes qu'ils ne cadrent plus avec le décor.


-Robert Wylie est l'homme de paille de Nelly. Il l'a connu alors qu'il fréquentait le bar à l'époque où le père de Miss Gilmour le dirigeait encore. D'habitué, il est passé au rang de Mr Gilmour tout en commençant à fréquenter sa fille dont il était tombé amoureux. A la mort de Mr Gilmour, Nelly l'engagea pour qu'il continue à gérer le bar et lui demanda de résider dorénavant avec elle dans l'appartement du dessus. Pour Robert, c'était inespéré : il devenait en quelque sorte l'époux officieux de Nelly, qui ne désirait pas se marier, et dans le même temps acquérait la gestion d'un bar à la bonne santé économique. Une véritable aubaine. Cependant, au fur et à mesure qu'il vivait avec Nelly, sa volonté s'amenuisa et il en vint à ne plus trouver étrange les rites auxquels se livrait parfois Nelly. Enfin, Celle-ci finit par le posséder de temps à autre lorsqu'elle voulait s'assurer du bon déroulement d'une affaire. Cela n'arrive que très rarement. La plupart du temps, Robert Wylie a son libre arbitre malgré sa docilité face aux décisions de Nelly, mais parfois c'est Miss Gilmour qui passe aux commandes, impose son esprit au corps de Robert et dirige ainsi sa « marionnette humaine » comme elle l'entend. La première fois qu'elle l'a ainsi possédée cependant, Nelly lui a fait accomplir sa vengeance en le poussant à tuer l'assassin de son père. Mr Wylie s'occupe également de l'approvisionnement en alcool de l'établissement grâce à ses quelques contacts avec la pègre locale. Si le Blue Bombyx conserve une indépendance relative grâce à la gestion de Robert et aux « intuitions » de Nelly, il s'est traditionnellement rapproché de la faction dirigée par Charlie, essentiellement parce que Fugazzi refusait tout Européen et surtout tout Zombie dans ses rangs. Mais les choses pourraient changer légèrement avec l'arrivée de Billy Jones qui paraît plus souple et semble intéresser Nelly pour une mystérieuse raison... Robert a une quarantaine d'années, les cheveux gris et bien peignés,la peau pâle et quelque peu ridée. Il semble parfois fatigué mais fait toujours bonne figure. Il est perpétuellement en costume, blanc la plupart du temps, et affiche un sourire aimable. Il est cependant suffisamment autoritaire pour bien gérer son affaire et il semble avoir toute la confiance de Nelly, ce qui le conforte dans l'assurance qu'il semble perpétuellement afficher.


-Randhal et Philip Stenson sont les deux barmans du Blue Bombyx. Ils ont été engagés dès le réaménagement du bar par Robert, selon les désirs de Nelly. Ce sont des frères jumeaux, presque en tout point semblables. Seule une légère cicatrice au menton distingue Randhal de son frère. Ils échangent fréquemment leurs places, s'occupant à tour de rôle de la salle du bas ou de celle du rez-de-chaussée. Lors de leurs premières visites, les clients sont généralement très surpris et s'amusent de cette particularité du bar : qu'ils soient dans une salle ou l'autre, ils semblent toujours être servis par le même barman. Randhal et Philip sont âgés de 35 ans, ils sont tous les deux blonds, grands et filiformes. Ils ont cependant un sourire accueillant et font preuve de la plus grande distinction avec n'importe quel client quelque soit sa condition ou son état. Ils savent qu'ils peuvent mélanger un fond d'alcool aux cocktails distribués dans la salle du bas à certains clients autorisés ou connaissant un mot de passe obtenu auprès de Mr Wylie, en échange d'une petite commission supplémentaire évidemment. Il s'agit dans tous les cas d'un alcool blanc qui ne modifie pas la couleur des cocktails et garantit une discrétion de façade vis-à-vis des autres clients du bar.


-Miky Pitt est un jeune pianiste Afro-américian de 25 ans, né dans le Mississippi. Ses parents connaissaient la mère de Miss Gilmour et lui ont donc conseillé d'essayer de trouver du travail au Blue Bombyx lorsque Miky est monté à Chicago. Robert Wylie l'a engagé sur ses talents de pianiste et parce que cela semblait faire plaisir à Nelly. Miky est satisfait de sa situation : il est payé, nourri, et logé. Il peut s'améliorer tout en accompagnant parfois les formations plus ou moins renommées qui se produisent au Blue Bombyx. Il est donc très reconnaissant envers Robert et Nelly, et joue aussi bien dans l'une ou l'autre salle malgré la fatigue qui l'accable parfois. Il entretient une relation avec une jeune fille des quartiers pauvres de Chicago dont il est tombé amoureux. Il évite cependant de l'emmener au Bombyx pour ne pas gêner ses employeurs.


-Kurt Eeckelmann est un réfugié allemand qui a été naturalisé avant le « problème européen ». Il n'apprécie pas trop que ses compatriotes souffrent tant des nouvelles lois, mais en comprend cependant la nécessité, même s'il l'accepte mal. Il a 33 ans et est une véritable armoire à glaces, il mesure plus d'1m90 et pèse autant que Philip et Randhal Stenson réunis! Il n'est pourtant pas bedonnant et entretient sa forme aussi bien qu'un athlète pourrait le faire. C'est un ancien lutteur professionnel qui a failli participer aux jeux olympiques mais s'est fait une mauvaise blessure. Il fait office de videur au Blue Bombyx. Sa carrure est suffisante pour écarter la plupart des ennuis, mais en cas de gros problème il a insisté pour que chaque bar du Bombyx dissimule un fusil chargé et des munitions, ce que lui a accordé Robert. Il a commencé à nourrir des sentiments pour Suzie Grace, la chanteuse attitrée du bar mais pense -à tort- qu'elle lui préfère le jeune pianiste. Lors de ses quelques moments de permanence, il a commencé à aider les européens souffrant des nouvelles lois au sein d'une association caritative récemment instituée mais qui garde profil bas vis-à-vis des forces locales. Cette association n'est en fait qu'un moyen comme un autre de recruter de nouveaux membres du MLEU et Kurt y officie aussi bien en tant qu'aide bénévole qu'en tant que recruteur, lui même ayant rejoint le mouvement par ce biais...


-Suzie Grace est une femme au teint café-au-lait assez peu prononcé, mais marquant des origines africaines dans ses ascendants. Elle a 22 ans et est proprement superbe, à la fois sensuelle et animale. Robert lui donne chaque fois de nouvelles robes de scènes plus belles les unes que les autres à l'instigation de Nelly. Suzie possède une voix magnifique et envoûtante et assure à elle seule le spectacle lorsque le Bombyx ne reçoit pas des formations de passage. Elle est souvent invitée à les rejoindre en fin de show quoiqu'il en soit. Elle est traitée comme une princesse au Bombyx et commence à se faire une bonne réputation dans Chicago. Elle a été engagée il y a deux ans au Blue Bombyx et ne le doit pas qu'à ses capacités innées pour le chant. Même si personne n'est au courant, pas même Miss Grace elle-même, Suzie est la fille que Nelly a eu d'une de ses premières liaisons avec un jeune homme de passage à Chicago alors qu'elle n'avait qu'à peine 17 ans. Cette grossesse fut cachée par le père de Nelly qui remit ensuite l'enfant à une de ses amies, gérante d'un orphelinat. Suzie ne manqua de rien mais connut le poids d'une vie sans parents réels, même si elle finit par être adoptée. Mr Gilmour suivit le parcours de sa petite fille de loin en loin et Nelly retrouva trace de sa fille dans les papiers de son père une fois que celui-ci fut assassiné. Elle entreprit une enquête grâce à une agence de détectives afin de la retrouver puis manipula son petit monde -et notamment Robert- pour que Suzie rejoigne enfin la famille du Blue Bombyx. Ses compétences vocales -et les quelques cours de chant que lui avait donné sa famille adoptive- facilitèrent simplement les choses. Depuis Nelly prend énormément soin de sa fille par l'intermédiaire de Robert. Elle ne voit pas d'un très bon œil les sentiments de Kurt pour sa descendante mais laisse faire pour le moment. Alors que Suzie commence à se poser des questions sur les intentions réelles de Robert à son égard, Nelly pense bientôt lui révéler la vérité et peut être la former au vaudou, mais elle ne parvient pas encore à s'y résigner tout à fait. Elle réfléchit également à contaminer sa fille à la Trioxyne afin de pallier les possibles « accidents de la vie » et de la préserver d'une mort soudaine.

1 commentaire:

  1. Bon, je vais changer mon vote sur le forum RolistesDK...

    I NEED TO PLAY THIS GAME!!

    Le Tueur, en mode addict!

    RépondreSupprimer